Ardoisette l’édito du mois de mars

Portrait de Christophe PONS CAPITAINE

Le peintre au bois dormant

« …j’ai  voyagé durant six semaines à travers le Pérou,  carnet et gouache en main pour seul fil d’Ariane, le plaisir de découvrir par la couleur, un pays tout en contraste des Andes au pacifique », déclarait lors d’un entretien  en 2020, Christophe Pons Capitaine.

Artiste local, épris de nos forêts Arfontaises, il est internationalement reconnu pour son art pictural contemplatif de dame nature.

Paysagiste, entomologiste, et éthologiste ayant fait son apprentissage à l’école des beaux-arts de Toulouse, d’aucun le décrive comme un « attrapeur » de forêts dont la  passion  est d’y séjourner.

Tel un robinson, il immortalise sur sa toile l’arbre, la journée,  la saison etc…  » J’aime  bien  cette  idée d’une peinture en mouvement  » dit-il. En effet, son œil zoome rapidement sur une lumière  changeante qu’il convient de figer et donc d’être  réactif. Il se plaît à  expliquer qu’il apprécie de jouer à  cache-cache avec la forêt car avec son atmosphère  elle raconte une histoire qui nous relie à la terre. 

Il peint le sensible,  le commun, tout ce qui est vivant l’interpelle. Aussi quand il dort dans la forêt,  il n’est plus  un intrus, il est en harmonie, il communie et se sent un habitant de l’intérieur.  Son souhait modeste est de ressentir le monde du vivant et le partager aux autres par la peinture.

Amis Arfontais, laissez-vous guider par les carnets de voyage du peintre au bois dormant. 

l’équipe municipale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts